Gestion de domaine forestier et abattages sur la Hulpe… (Janvier 2013)

Depuis une année maintenant AB Treeworkers s’occupe de la gestion forestière d’un domaine privé en forêt de Soignes. Il s’agit pour ceux qui  l’ont connu de l’ancien domaine IBM, qui plus récemment  est devenu le lieu d’implantation de l’hôtel quatre étoiles « Dolce la Hulpe ».

La mission d’ABT est de garantir la sécurité de certains chemins de promenade qui sontSécurisation des chemins au Dolce la Hulpe quotidiennement parcourus par les clients de l’hôtel, mais également par toute personne désireuse de se promener sur le domaine.

Des tailles sanitaires (bois morts et branches déchirées/fendues) sont réalisées en période de pleine feuille (de la mi printemps au début de l’automne), les sentiers de promenades sont tondus deux fois l’an et  certaines prairies forestières sont fauchées en fin d’été afin de ne pas perturber les insectes polinisateurs.

 

 

Pour  agrémenter  les lieux il nous a été demandé de placer des nouveaux bancs à des endroits choisis pour leur ambiance particulière. Nous ramassons les déchets des promeneurs non conscients de leur impact sur les milieux naturels sauvages.

Ce mois de décembre la quiétude du bois à été rompue par les tronçonneuses.

Une partie du travail consiste aussi à abattre certains arbres.

Plan des abattages a effectuer Plan des abattages a effectuer

Cette mission a été précédée par le passage de la Division Nationale des Forêts, la concertation avec la commune de la Hulpe et avec plusieurs associations de défense de la nature pour aboutir à l’introduction d’un permis spécifique à ce site classé.

Ce sont les arbres les plus malades et les arbres morts situé en bord de voirie et des chemins de promenades sécurisés qu’il a fallu abattre.

AB Treeworkers se limite donc aux arbres marqués d’un numéro repris sur une carte éditée pour cette mission. La forêt de ce domaine n’est pas en exploitation et toute autre marque de peinture n’est pas à prendre en compte. 

Numéro d'abattage Bottage d'un hêtre

Dans la mesure où la sécurité des usagers des espaces publiques n’est pas à craindre, nous « bottons » les arbres (faire tomber la tête de l’arbre pour n’en conserver que le fut) afin de laisser des niches écologiques, lieux de nichage et d’approvisionnement en nourriture pour les insectes, les oiseaux et les petits mammifères. Les branches sont tirées en forêt, elles se couvrirons de ronces et deviendront des zones refuges pour le gibier.