Dossier spécial sur la taille et l'élagage des arbres (Juin 2009)


3. Cas particuliers (suite)

3.2. L'enlèvement des chicots

Taille de chicots sur branche d'arbre

 


Quand vous taillez, quand vous élaguez... Ne laissez jamais de bout de branche! Taillez jusqu'au tronc en respectant, comme nous l'avons vu précédemment, l'angle de coupe. Si vous laisser un bout de branche, il va mourir et former ce que l'on appelle: "un chicot". Ce chicot n'est que le résultat d'une mauvaise taille où l'on a laissé un morceau de branche qui, physiologiquement d'un point de vue botanique, ne peut pas être irrigué en sève et peut encore moins réaliser la photosynthèse.


élagage d'une branche morte

 

 

Donc, pour élaguer un chicot, il faut couper le plus près possible du bois sain. Il ne faut surtout pas toucher celui-ci avec sa scie! C'est une partie de la branche où les cellules de l'arbre sont très actives et toucher le bois sain équivaudrait à retarder la bonne compartimentation de la branche.




3.3. La taille des "entre écorces" ou "écorces incluses"

élagage d'un entre écorce

Ici non plus, il ne faut pas laisser de chicot!

Mais qu'est-ce qu'une "entre écorce"? C'est une fourche qui forme avec une autre branche un angle très fermé. Cet angle confère aux cônes d'insertion des branches une plus faible résistance qui risque parfois d'amener à la rupture d'une des branches alors devenue grosse.

Afin d'anticiper cette rupture sur grosse section, nous recommandons de tailler une des branches afin de n'en conserver qu'une. Celle-ci deviendra dès lors un tronc à part entière.

Il est important de le faire le plus tôt possible afin de tailler sur du petit diamètre de branche. Ce genre d'opération est repris sous le nom de taille de formation (voir plus loin).


Attention! Toutes les fourches "entre écorce" ne sont pas nécessaires à élaguer! Certaines essences d'arbres en font naturellement, comme les tilleuls par exemple. Cette taille n'est nécessaire que sur les arbres dont vous savez qu'ils ont été étêtés ou qu'ils ont perdu leur bourgeon apical (leur "tête") de manière accidentelle.

Nous le savons... Nous utilisons de plus en plus de termes de botanique qui sont précis! Nous estimons que vous avez étés familiarisés avec ceux-ci lors de vos lectures de nos autres dossiers d'actualité. ;-)

Page précédente Table des matières Page suivante