Dossier spécial sur la taille et l'élagage des arbres (Juin 2009)

 

1. La taille

Premièrement, il est important de se rendre compte que la taille n'est presque JAMAIS nécessaire pour l'arbre! La taille ou l'élagage permettre la vie commune entre l'Homme et l'arbre dans un contexte urbain. Ces actes de taille sont TOUJOURStraumatisants pour l'arbre.

L'art de tailler réside, selon une spécialiste en soins aux arbres (Béatrice Rizzo), à enlever un minimum de matière vivante pour minimiser la réaction de l'arbre, optimiser la résorption de ses blessures (plan et diamètre des coupes...tout en atteignant son l'objectif (port final de l'arbre). Souvent l'échelonnement dans le temps des interventions est nécessaire.


1.1. Quand tailler?
Ici, nous vous revoyons sur le dossier du mois de mai: Les périodes de tailles


1.2. Avant de tailler...


Voici quelques points qui sont important de passer en revue avant de tailler:

  • L'arbre ou l'arbuste est-il en bonne santé? A-t-il de longues pousses de l'année (visible au bois vert tendre jusqu'en août)?
  • Vos outils de taille sont ils bien propres? Enlevez la rouille éventuelle et avant chaque arbre, nettoyez-les avec un chiffon et de l'alcool. Pour plus d'info sur comment désinfecter vos outils, cliquez ici.


1.3. Comment tailler?

C'est ici que cela se corse! ;-) Accrochez-vous nous allons vous expliquer comment prendre soin de vos arbres et arbustes dans les règles de l'art...

Tout d'abord, il faut de bon outils: scie et/ou sécateur (cela dépend du diamètre des branches à couper).

On coupe TOUJOURS une branche en trois temps si la branche à un diamètre assez gros (plus de 4cm).Bon angle de coupe d'une branche

Pourquoi?

En commençant à couper sous la branche (1) puis en faisant une coupe au dessus (2) on évite que la branche, sous son poids, ne se déchire en emportant une partie de l'écorce de sous la branche.

Ici, en coupant de cette façon, l'écorce, même si elle se déchire en bas, elle sera arrêtée par le trait de coupe que l'on a fait en 1.

Pour que les plaies résultant de la taille "cicatrisent" ou compartimentent bien, il faut avoir des plaies nettes, propres, sans déchirures.

Il va de soi que si la branche fait 1 cm ou 2 cm, nous pouvons la couper directement au sécateur!

 

Avant de passer à la coupe n°3 du schéma ci-dessus, nous devons un peu parler anatomie de cette branche...


1.4. Anatomie d'une branche

Bon angle de taille d'une branche

Sur le schéma de gauche, nous voyons de manière claire la limite entre les tissus de la branche et ceux du tronc. La partie de la branche dans le tronc s'appelle cône d'insertion de la branche. C'est ce qui assure sa fixation au tronc (les rejets, gourmands, etc. en sont dépourvus ce qui leur confère une attache au tronc nettement moindre).

La ride de l'écorce correspond à l'endroit où les tissus de branche et ceux du tronc se superposent et forment cette ride.

Le col est le renflement inférieur de la branche provoqué par le poids de la branche sur le tronc.

La ride et le col sont composés de cellules un peu spéciales. Elles constituent l'assise de la branche et donc sa solidité, c'est pour cela qu'elles ont deux propriétés:

  • Elles constituent une zone de réserve pour l'arbre
  • Elles sont composées de cellules à fort potentiel régénérateur

C'est pour cela qu'il ne faudra SURTOUT pas entamer ces deux parties de la branche!

Page précédente Table des matières Page suivante